Marcel Jouhandeau, , est un, connu également sous son pseudonyme Marcel Jouand.Né le 26 juillet 1888 et décèdé le 7 avril 1979.

Il part pour Paris en 1908 et étudie au Lycée Henri-IV, puis à la faculté des lettres de l'université de Paris, où il commence à écrire. Il devient professeur dans un collège de Passy à partir de 1912.
Il éprouve très jeune ses premiers émois homosexuels qui sont vécus dans une culpabilité extrême, dans l'outrage de Dieu. Pour autant, ce sentiment de honte ne l'empêche pas de se livrer à de nombreux « passages à l'acte » et toute sa vie oscillera entre la célébration du corps masculin et le vécu mortifère de la sexualité au point qu'en 1914, dans un élan mystique, Marcel Jouhandeau brûle ses manuscrits et tente de se suicider. La crise passée, il se remet progressivement à l'écriture par le truchement de chroniques villageoises qui sont l'occasion de premiers succès.

Les voyages sont pour lui l'occasion de se livrer aux amours masculines narrées dans l'Amateur d'imprudences. Il se marie, à quarante ans, en 1929, avec une danseuse, Élisabeth Toulemont, dite Caryathis « Elyse »avec qui il adopte une fille , Céline qui leur donnera un petit fils ,Marc.

Citation de Marcel Jouhandeau:

"Comme rien n'est plus précieux que le temps, il n'y a pas de plus grande générosité qu'à le perdre sans compter."