Paul Delvaux



Paul Delvaux est un peintre (1897-1994)post-impressionniste, expressionniste puis surréaliste belge.

Après des études à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles où il se forme au dessin avec le peintre symboliste Jean Delville et à la peinture décorative avec Constant Montald, il réalise des tableaux post-impressionnistes, puis expressionnistes, influencés, notamment, par James Ensor. Son univers favori est la gare de chemin de fer (« Trains du soir »).

C'est en découvrant un tableau de Giorgio De Chirico « Mélancolie et mystère d'une rue », qu'il a la "révélation" du surréalisme (1934). Sans jamais adhérer au mouvement, il commence, avec « Femmes en dentelle », une série d'œuvres d'une unité profonde. Il expose ses œuvres à l'exposition des surréalistes de Paris en 1938.

Les thèmes récurrents de son œuvre se caractérisent par la représentation de femmes nues, d'hommes habillés en costume et d' éphèbes dans une attitude hiératique et figée au sein d'un paysage ou d'un milieu urbain tout aussi figé.

Il a peint également de grandes compositions murales comme celle du Casino-Kursal d'Ostende, du Palais des Congrès de Bruxelles, de l'Institut de Zoologie à Liège.
Lors de L'exposition universelle de 1958, il réalisa avec ses élèves, La Carte littéraire de Belgique, que le Ministre de la Culture Française, Henri-François Van Aal, installa en 1976 dans la salle de lecture des Archives et Musée de la Littérature, au troisième étage de la Bibliothèque royale de Belgique.